IV - SUSÔCOSTUME

SusocostumeBon j’avoue que mon histoire est triste, voir mélancolique telle la brume qui recouvre les beaux paysages, mais bon, vous l’avez compris, je ne suis plus de ce monde, tel un spectre, un orphelin oublié, mais il faut être de bon augure, rassurez-vous j’ai une bonne protection, nous sommes certes répertoriés ou classés mais personnes n’a jamais voulu comprendre notre amour, il faut nous croire.

Ca me rappelle une anecdote, qui m’a mis dans un état d’éruption, j’étais en ça hors de moi, je devais ressembler à une énorme tomate toute rouge, je vous explique :

Ce gars se pointe venant de je ne sais où, surement un itinérant, ah oui ça me revient, Lefebvre il s’appelait, il me tend un bout de papier, et là, je vois qu’il avait littéralement supprimé ma bien-aimée. Vous, vous rendez compte de la situation, c’est comme si, lors de votre mariage, sur la table d’honneur, on vous avait oublié ! Non, mais vraiment, n’importe quoi !

Bon alors comment faire pour être sûr, que notre amour dure toujours ? J’avais pensé, sans être écolo, que je pourrai graver notre amour, notre raison d’être directement sur un arbre, mais non, à coup sûr il se ferait étêter ou foudroyer, il fallait trouver autre chose.

Ce gars dont je vous parlais, il était accompagné d’un certain petingrue, peutrigne, peu importe, je ne me souviens que de son prénom Tulp, rien à voir avec la fleur tulipe et puis quoi encore des moulins ! Je les ai mis à la porte et croyez-moi, je les ai fait payer très cher, ils sont repartis sans froc.

 

Post-scriptum : On se fait une toile ? J’aime bien la leçon du Doc dans Stargate genre ouvre la porte pour relier des mondes, star wars elle a vaincu le côté obscur, sans oublier star trek qui entend bien nous mener de plus en plus loin vers ces corps célestes, mais avec logique nous nous en sortirons.